Gestion de page Facebook, rôle du Community Manager

Qu’il  travaille en freelance ou qu’il soit entièrement intégré dans une équipe, le Community Manager est l’un des piliers de l’entreprise. Pour mener à bien sa tâche, il a besoin d’une grande variété de logiciels d’une part, mais surtout d’un savoir-faire unique.

Gérer les réseaux sociaux : les outils indispensables

Aujourd’hui, les entreprises ne peuvent plus se passer des réseaux sociaux pour se faire connaître, améliorer leurs chiffres d’affaires ou encore communiquer sur un événement. La principale tâche du Community Manager est de répondre à ces impératifs de communication et de bien cibler les actions. Il doit être en mesure d’intervenir sur les commentaires déposés par les internautes, gérer professionnellement la page Facebook de l’entreprise, lancer des jeux ou optimiser la campagne publicitaire… Pour y arriver, le Community Manager aura besoin d’un large éventail d’outils, non pas pour le remplacer, mais pour lui faciliter la tâche, ou faire appel à des professionnels comme http://www.creation-site-internet.ca

HootSuite : une version gratuite satisfaisante

Ce logiciel permet un suivi exhaustif de l’activité d’une entreprise ou d’une marque sur les réseaux sociaux. Avec ce logiciel équipé d’un tableau de bord simple et efficace, les community Managers ont une vision d’ensemble sur de nombreux flux et réseaux sociaux, jusqu’à cinq pour la simple version gratuite. Grâce à son interface d’engagement, plusieurs personnes peuvent travailler en même temps.

EngageScience : une gestion efficace des pages Facebook

Le logiciel EngageScience a été spécialement conçu pour aider le Community Manager à gérer des pages Facebook et à y organiser des jeux. Ce logiciel aide le manager à étudier le profil des « fans » de la marque sur Facebook et de comprendre la manière dont ils réagissent aux campagnes publicitaires.

SocialShare, pour travailler l’e-réputation

Pour une entreprise, il devient incontournable de travailler sur sa réputation sur la toile. Le logiciel SocialShare aide considérablement le Community Manager dans sa tâche. Il lui permet de savoir combien de fois l’article paru sur le site de l’entreprise ou sur son blog a été partagé. Ainsi, SocialShare permet au Community Manager de mesurer la portée des publications sur les réseaux sociaux. Un tableau de bord graphique permet le suivi des performances des publications sur une période. La performance de SocialShare ne se résume pas à évaluer le nombre de partages des articles parus sur le site et le blog de l’entreprise. Ce logiciel aide également le Community Manager à assurer la veille sur la performance des concurrents sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, il suffit d’ajouter leurs sites sur le radar du SocialShare. L’autre avantage du logiciel est qu’il permet au Community Manager de réaliser une veille sectorielle, c’est-à-dire d’identifier les actualités qui font le buzz dans un secteur grâce aux nombres de partages et autres indicateurs clés sur les réseaux sociaux. SocialShare est un logiciel utile pour le Community Manager, dans la mesure où il lui fournit des données pour analyser et affiner son e-réputation grâce à l’amélioration des contenus éditoriaux des réseaux sociaux.

Bringr, bien cibler ses interlocuteurs

Une partie du travail du Community Manager est de faire connaitre une marque ou une entreprise sur les réseaux sociaux. Pour cela, il doit être en mesure d’identifier les personnes qui sont les plus susceptibles de servir d’ambassadeurs. Le logiciel Bringr permet de faire ressortir les tendances sur les réseaux sociaux et de déterminer les profils des personnes qui sont plus touchées par l’entreprise ou la marque. À l’aide d’une liste de mots clés relatifs à un thème donné, comme l’identité numérique et l’emploi, il est possible de filtrer les contenus à surveiller de près. Grâce au système de comptage proposé par Bringr, le Community Manager peut savoir combien de fois les thèmes ont été partagés et définir par la même occasion quel est le profil des personnes qui réagissent le plus à ces publications.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *