Installer un réseau de plomberie en Per

 Matériels nécessaires

  • gaines et tubes en Per
  • une pince pour couper le Per
  • des écrous, bagues et potences en laiton
  • une clé à molette
  • une scie à trépan (scie cloche)
  • des boîtiers d’encastrement
  • un marteau, des chevilles et des vis
  • une perceuse/visseuse/deviseuse
  • un embout de vissage, une mèche

Préparation des tubes et des raccords

  1. Coupez la gaine et le tube avec la pince spéciale
  2. Sortez l’extrémité du tube de la gaine
  3. Enfilez l’écrou de serrage sur le tube
  4. Engagez la bague de butée
  5. Emboitez le raccord (sur cette vidéo, une potence de robinet) dans le tube
  6. Amorcez le serrage de l’écrou au doigt
  7. Bloquez l’écrou à la clé molette

Pose des boitiers d’encastrement

  1. Percez le logement du boitier avec la scie trépan
  2. Mettre le boitier en place
  3. Marquez l’emplacement des vis avec une pointe
  4. Retirez le boitier
  5.  Percez les trous pour les chevilles
  6.  Enfoncez les chevilles au marteau
  7.  Replacez le boitier
  8.  Serrez les vis de fixation

Passage des canalisations et fixation des potences

  1. Engagez l’ensemble gaine/tube/potence
  2. Fixez la potence par ses vis
  3. Emboîtez le couvercle du boitier

Fermeture des boîtiers

Serrez les vis du couvercle

Le mieux est de faire affaires avec un professionnel. Pour le meilleur plombier à Laval, découvrez cette page Facebook: https://www.facebook.com/pages/Plombiers-%C3%A0-Laval

Astuces en plomberie

Qui un jour ou l’autre n’a pas tenté d’effectuer soi-même une petite réparation sanitaire à son domicile ? Qu’il s’agisse d’un évier, d’un lavabo bouché ou d’une fuite d’eau, on est persuadé qu’avec un minimum de connaissance en la matière, on sera capable d’en venir à bout.

En est-on réellement certain ?

On est certes capable de planter un clou, scier une planche, et même assembler un meuble acheté en kit (ce qui n’est toujours pas évident) mais se lancer « tête baissée » dans du bricolage en plomberie, là c’est une autre affaire.

Oh bien sûr, déboucher un lavabo, un évier ne demande pas de détenir un diplôme  mais quand on arrive aux fuites d’eau avec des soudures, la désoxydation, le mastic, le colmatage etc. là on risque de patauger. Pour ce qui est du débouchage des éviers et lavabos, faut-il encore avoir sous la main le matériel adéquat ?

Voici le strict minimum :

  •  Un déboucheur chimique
  • Une ventouse
  •  Un furet
  • Une clé à molette
  • Une bassine

Mais avant de devoir vous servir de tout cet attirail, commencez d’abord à tester les bons tuyaux de nos ancêtres.

Optez pour la méthode naturelle.

Si le bouchon dans cette canalisation n’est pas trop important et sans produit chimique, utilisez les produits suivants :

  • Un verre de bicarbonate de soude
  • Un verre de gros sel
  • Un verre de vinaigre

Commencez par verser directement dans le trou de votre évier ou de votre lavabo, le bicarbonate et le gros sel. Ajoutez ensuite le verre de vinaigre qui fera mousser ce mélange. Si ce n’est pas le cas, ajoutez un peu plus de vinaigre et laissez agir un bon quart d’heure. Versez ensuite un litre d’eau bouillante pour rincer tout cet amalgame de produits. La méthode ne vous a pas donné satisfaction, recommencez ou alors c’est que  le bouchon est trop important. Pour information, ce mélange « détonnant » peut aussi vous servir à détartrer des WC ou à nettoyer des joints de salle de bains.

Cette méthode est parfaitement expliquée dans cette vidéo :

Passez à la méthode plombier de métier.

La solution la plus simple sera de faire agir le déboucheur chimique, mais attention celui-ci risque parfois d’endommager les parties en plastiques des canalisations.  À la place du déboucheur chimique acheté dans le commerce, vous pouvez également vous servir de soude caustique en paillettes. Vous en versez l’équivalent d’un verre d’eau au niveau de la bonde, puis vous versez dessus de l’eau bouillante. N’oubliez surtout pas d’enfiler des gants de protection, les éclaboussures de projection de ces deux produits risquent de vous brûler.

Les autres solutions seront obtenues avec la ventouse et si besoin le furet.

  • La ventouse. Avant de l’utiliser, la première précaution à prendre sera d’appliquer un chiffon mouillé sur la grille d’accélération pour éliminer les appels d’air qui réduisent l’efficacité de la ventouse. Remplissez votre évier ou votre lavabo d’eau jusqu’au trop plein et appuyez fortement sur la ventouse bien positionnée sur la bonde. Ce mouvement constant de va-et-vient aura pour effet d’évacuer le bouchon qui obstrue votre canalisation.
  • Le furet. Il est constitué d’une tige métallique flexible d’une certaine longueur au bout de laquelle se trouve des petites brosses. Il est particulièrement utile, lorsque le bouchon se situe après le siphon. Il faut très souvent pour pouvoir l’introduire, démonter le siphon en ayant eu soin de mettre votre bassine en dessous. Faites avancer le furet le plus loin possible dans la canalisation et par des mouvements de va-et-vient vous parviendrez à éparpiller le bouchon. Il ne vous restera plus qu’à retirer le furet qui vous sortira    grâce à ses petites brosses, le solde de saleté restante. Remontez votre siphon et faites couler de l’eau pour bien vérifier son bon écoulement.
  • Le démontage du siphon. C’est ce que l’on nomme «  la technique standard « celle qui viendra immédiatement à l’esprit d’un plombier de métier. En effet, c’est presque toujours dans ce coude formé par le siphon que stagnera les déchets. Commencez à débarrasser le dessous de votre évier ou lavabo des objets placés au-dessous. Disposez sous l’évier ou le lavabo, une bassine ou un seau assez grand, de la capacité de ces deux vasques. Vous pouvez alors dévisser le siphon avec la clé anglaise, souvent même à la main. Nettoyez soigneusement votre siphon à grande eau. Si le bouchon se situe dans le haut de la canalisation, soit immédiatement après la bonde, à l’aide d’une tige métallique (par exemple un cintre en métal démonté) vous pourrez déloger ce bouchon de saletés. Remontez votre siphon bien serré et vérifiez, en laissant encore la bassine en dessous, si maintenant l’eau s’écoule correctement.

Pour trouver un plombier qualifié à Laval

Drupal : une alternative sérieuse pour créer son site web

Si WordPress est le CMS le plus utilisé pour créer un blog ou un site professionnel, Drupal est le préféré des professionnels et des développeurs web pour sa grande maniabilité et sa simplicité dans la gestion des contenus. Passons en revue ce gestionnaire de contenus aux multiples fonctionnalités.

Tout savoir sur Drupal

Avec une communauté active et de plus en plus riche, Drupal est très sollicité par les chefs de projets web et la raison est toute simple : sa grande maniabilité. Avec Drupal, tout est possible : un site web de type magazine à la manière du Nouvel Observateur ou encore Rue89, un site web professionnel ou un site de vente en ligne en passant par les sites de crowdfunding. Tout comme WordPress, Drupal est juste le noyau, certes déjà très complet et surtout léger, mais pour avoir des résultats satisfaisants, il faut ajouter des modules ou des extensions. Ces derniers peuvent interagir entre eux et cette particularité permet de faire des choses beaucoup plus complexes et productives. Pour rendre Drupal le plus efficient possible, il faut néanmoins avoir sous le coude un développeur ou une agence Web. En effet, l’utilisation de ce CMS requiert quelques connaissances avancées en langages PHP, HTML, CSS et éventuellement Java, etc. Mais dès lors qu’on maîtrise cet aspect quelque peu technique, on peut profiter au maximum de la puissance de Drupal et espérer avoir des résultats vraiment époustouflants.

La grande différence avec WordPress

Réalisé avec le couple PHP/MySQL, WordPress est un CMS aussi sollicité que Drupal, à la différence près qu’il ne nécessite pas de connaissances en langages de programmation pour réussir des choses. Cette facilité de réalisation n’est pas sans conséquence. En effet, la puissance de WordPress est aussi limitée et victime de son succès, il fait souvent l’objet d’attaque DDOS ou de Bruteforce Attack par les hackers. En bref, WordPress est le choix idéal pour des projets ne nécessitant pas trop de ressources humaines ou matérielles. Dans le cadre d’une production d’envergure, Drupal est le choix idéal faisant interagir toute une équipe : chargés de contenus, webdesigners, développeurs web, référenceurs… Même si l’on peut reproduire le même schéma avec WordPress, la légèreté du noyau Drupal fait toute la différence. En d’autres termes, même si le site est grand par la taille, la vitesse d’exécution, de lancement et de navigation dans le site sera toujours rapide sans parler de la robustesse de la politique de sécurité mise en place.

L’installation de Drupal

Drupal est disponible en plusieurs langues et notamment le français. Avant d’installer ce CMS, il faut le télécharger sur le site officiel. Ensuite, pour pouvoir utiliser ce logiciel web, il vous faudra une base de données MySQL, un utilisateur qui peut avoir totalement accès à cette base avec un mot de passe et bien sûr un hébergement (mutualisé ou serveur selon vos moyens) qui supporte PHP. Votre installation se déroulera en 5 étapes et une fois terminée, vous pouvez vous atteler à la configuration du site : installation des modules, paramétrage des éléments SEO, traduction si nécessaire, design…. Cette partie dépend grandement de la nature de votre projet web et de son ampleur. Il faut jouer sur la créativité.
En conclusion, pour un projet sérieux et de grande envergure, Drupal est le bon choix tandis que pour un projet à réaliser rapidement dans un temps limité, WordPress est sa facilité de configuration sans connaissances de codes est plus adapté. Dans la guerre entre CMS Open Source cependant, il n’y a pas que Drupal et WordPress. Joomla a toujours été l’un des plus complets, mais bien sûr avec ses avantages et ses inconvénients.

Pourquoi Facebook reste incontournable ?

D’après Slate, l’application Facebook Messenger (utilisable depuis un Smartphone ou une tablette) n’est pas appréciée par les utilisateurs même si depuis le mois de juillet 2014, l’application est la plus téléchargée sur l’Apple store américain. L’avènement de cette nouvelle application a-t-elle baissé pour autant la cote de popularité de Facebook ?

Avant que cette application ne soit disponible, Facebook avait fait la remarque selon laquelle ses abonnés envoyaient plus d’autocollants, de vidéos et de photos avec Messenger. Voyant des milliards de messages échangés quotidiennement sur Messenger, le réseau social a dont préféré concentrer ses efforts sur l’application et abandonner la maintenance du code d’une version parallèle principale. L’outil est malheureusement loin de satisfaire tous les utilisateurs, qui se sentent obligés de passer par cette application pour continuer à lire leurs messages. D’autre part, Il est impossible de dialoguer en privé avec ses amis sans utiliser Messenger, à moins de consulter le site mobile via un navigateur internet.

Pourquoi Facebook reste-t-il incontournable malgré tout ?

Avant d’être le plus grand réseau social au monde, Facebook est un espace ludique, inter générationnel, gratuit et simple d’usage.

Les entreprises et les marques : la liberté d’expression est une des valeurs primordiales de Facebook. Chacun à la parole sur Facebook, les entreprises visent à échanger avec les internautes, afin qu’ils deviennent leurs ambassadeurs et clients fidèles. Le réseau social compte des millions d’annonceurs actifs par mois, et qui pour la plupart utilisent le réseau pour corriger leurs images, au travers des sondages et autres prestations. C’est également une plate-forme d’emploi et de recrutement. C’est dont, un espace gagnant tant pour les utilisateurs que pour les annonces.

L’information : les liens postés par d’autres utilisateurs (amis, frères, …) suscitent en général l’attention. Facebook est un immense carrefour d’information. Tout le monde partage sans arrêt sur le réseau social, il y a toujours de quoi inciter les clics. C’est une porte d’entrée et de sortie de sites d’informations.

Espace ludique : utiliser Facebook, c’est partager un espace où l’amusement, l’épanouissement personnel et professionnel sont la norme. Comment pourrait-on aujourd’hui se passer d’un réseau social qui nous permet de partager instantanément et tout le jour avec ses groupes d’amis ? Comment pourrait-on se passer d’un espace où des milliers d’applications permettent de rompre avec l’anxiété et l’ennuie ? Comment pourrait-on tirer un trait, sur les amitiés et les attentions que l’on a mis plusieurs années à créer ? Facebook est plus qu’un univers virtuel, il est devenu un espace familial et de vie commune.

Rencontres et retrouvailles : l’objectif premier de Facebook, c’est de permettre à chaque utilisateur de pouvoir garder le contact avec ses proches d’une manière simple. Facebook, c’est aussi l’outil qui permet de rechercher des personnes perdues de vue, comme des camarades de classe ou des anciens collègues de travail. C’est aussi un site de rencontre par excellence. Ils sont nombreux ces couples qui ont commencé leurs idylles via Facebook, et qui sont aujourd’hui mariés.

Pour utiliser Facebook et en tirer des revenus: http://www.formationsfacebook.com/

La Méthode Andrucci à la roulette en ligne

Présentation

La méthode Andrucci est, dans un sens, considérée comme une stratégie et dans l’autre perçue comme un système de triche. Quel que soit le qualificatif qu’on lui donne, cette méthode est caractérisée par un seul et même principe : miser de façon contre-intuitive afin d’aider le parieur à maximiser ses gains. La méthode Andrucci a été créée à partir d’une autre méthode, qui est celle du chaos. Par ailleurs, elle soutient la logique inverse recommandée par les techniques de Hawks et d’Alembert. En effet, selon la méthode Andrucci, il est préférable de ne pas miser en fonction des numéros qui sont déjà tombés.

Logiquement, la méthode Andrucci incite le parieur à prendre en compte les 20 derniers tirages validés par le croupier. Si ces résultats peuvent être vérifiés lorsque vous jouez à la roulette sur un casino en ligne, il vous faudra toutefois les noter sur une feuille de papier dans les jeux terrestres. Certains joueurs utilisent des histogrammes pour inscrire les occurrences liées à chaque numéro. Ainsi, ils peuvent avoir une idée claire du nombre de fois où un nombre a été tiré au sort. La méthode Andrucci soutient que les numéros qui reviennent le plus régulièrement devraient apparaitre à partir du dixième lancé.

Le plus souvent, on prend en exemple la pluie pour expliquer la méthode Andrucci. Lorsqu’il commence à pleuvoir sur le sol, si vous prêtez attention, vous verrez que seuls certains espaces sont continuellement mouillés avant que la pluie n’envahisse toute la surface. Peut-être un peu simpliste, mais cela illustre bien le concept.

Les atouts et inconvénients de cette méthode

La méthode Andrucci peut être particulièrement efficace sur le court terme. C’est en effet dans ce paramétrage-là que le système Andrucci prend toute son importance ! Dans l’ensemble, il suffit de se concentrer sur 02 ou 03 numéros pour produire des gains satisfaisants en se servant de cette méthode. Il faut rappeler qu’en cas de tirage gagnant, le joueur peut remporter 36 fois le montant de sa mise de départ. Le compte est très vite fait ! Les capacités de gain sont excellentes lorsque vous mettez en pratique la méthode Andrucci, qui se centralise sur la prédiction d’un seul bon numéro.

Si parier quelques heures est compatible avec la méthode Andrucci, les parieurs qui aiment se projeter sur le long-terme n’en auront certainement pas pour leur compte. Il faut rappeler que passer plusieurs milliers de lancés, fait en sorte que la plupart des nombres sont susceptibles d’être tirés avec plus ou moins la même fréquence. D’un point de vue mathématique, le numéro 1 a autant de chance de sortir que le nombre 34, par exemple.

La méthode Andrucci en quelques mots

  • La méthode Andrucci est idéale pour les joueurs occasionnels, car elle permet d’effectuer des bénéfices en seulement quelques heures.
  • La méthode Andrucci est axée sur la prévision d’un seul bon numéro, pour un maximum de gains.
  • La méthode Andrucci est l’antonyme de la martingale d’Alembert et de la méthode de Hawks.

Pour des méthodes efficaces et expliquées en vidéos: Gagneralaroulette.net